ÉRECTION CANONIQUE

de la paroisse

Ste-Angèle-de-Grandpré

le 28 mai 1917

abourras.jpg (8511 octets)
Abbé Anselme Bourassa
12/1916-7/07/1917

lupien.jpg (10093 octets)
Abbé Adélard Lupien
1917-1927

fredbel.jpg (9603 octets)
Abbé Freddy Bellemare
1927-1931

lafontai.jpg (10276 octets)
Abbé Rosario Lafontaine
1931-1941

bellemar.jpg (10541 octets)
Abbé Georges Bellemare
1941-1948

camirand.jpg (7645 octets)
Abbé J.-Édouard Camirand

1948-1961

caron.jpg (7355 octets)
Abbé Antoine Caron
1962-1965

auger.jpg (10346 octets)
Abbé Jules Auger
1965-1990

gregoir.jpg (17041 octets)
Abbé Grégoire Lachance
1990-1998

Abbé Jean Paillé
Depuis 1998

 

Il était une fois
Sainte-Angèle-de-Prémont

ÉRECTION CANONIQUE

[Préliminaires]

La paroisse Ste-Angèle de Prémont provient de détachements des paroisses Ste-Ursule, St-Paulin et St-Léon. 
Elle comprend six rangs: New Waterloo, Hunterstown, Augusta ou Les Fourches, Paul Lemay ou Grand'Rré, Philibert, Picardie et St-Charles. 
Le chemin de fer du C.N.R. traverse la municipalité dans toute son étendue. 
 Elle est située au coeur du comté de Maskinongé, entre les trois paroisses plus haut mentionnées et St-Alexis-des-Monts. 
Surnommée la "Perle du comté de Maskinongé", elle s'étend sur une largeur  d'environ quatre milles entre St-Paulin et Ste-Ursule (Est à Ouest) et une longueur d'environ cinq milles entre St-Alexis et Ste-Ursule (Nord au Sud). 
Ses premiers habitants se sont installés il y a plus de cent ans. 
Les gens travaillent à la culture de la terre, la coupe du bois et un bon nombre, dans les villes environnantes et jusqu'à Montréal. 
Les premières familles à s'y établir portent les noms de : Branchaud - St-Yves - Leblanc - Baril - Beauregard - Lambert - Lessard - Dupuis - Bergeron - Bélanger - Pichette - Arsenault -Plante - Carle - Lacoursière et St-Onge. Note : Vous trouverez l'ascendance de toutes ces familles jusqu'à l'ancêtre-arrivant ,à la page Ancêtres-Arrivants

1910

Les gens commencent à parler de fonder une nouvelle paroisse tirée des cadres de St-Ursule et de St-Paulin, à cause des trop grandes distances qu'ils ont à franchir pour assister aux offices religieux de ces deux paroisses. 

1915

Les paroissiens qui composent aujourd'hui Ste-Angèle (moins le rang St-Charles) envoient une pétition à Mgr François-Xavier Cloutier, évêque des Trois-Rivières, pour attirer son attention sur le fait qu'ils veulent être érigés en paroisse autonome. Monsieur Xavier Béland et le jeune Joseph Baril s'étaient occupés de faire signer la requête. Peu de temps après, l'évêque du diocèse accepte la demande, en fondant d'abord une mission. 

1916

Construction d'une chapelle.

D'une part monsieur Pierre Baril et madame Délia Pichette, épouse de M.Arsène Beauregard sont consentants à donner les terrains voulus pour cette construction. 
Les terres des donateurs viennent se rencontrer à la ligne frontière de messieurs Arthur Gauthier et Lévis St-Yves. 
D'autre part, M. Alphonse Bergeron est lui-aussi prêt à donner un terrain juste en bas de sa maison sur le flanc gauche du chemin, en descendant. 
Après une assemblée de paroisse, M g r F. -X. Cloutier décide que l'emplacement de la future "Maison du Seigneur" sera située en face du couvent actuel, parce que cet endroit est au centre de la nouvelle paroisse. (Terrains des premiers donateurs). 
Le Pasteur du diocèse demande alors à monsieur Louis Lacoursière de lui 
confectionner un croix, et il la lui fait planter à l'endroit plus haut mentionné. En attendant la construction d'une église véritable, il conseille qu'on élève une chapelle dans un champ un peu plus en arrière, pour les dix prochaines années: afin de permettre à la Fabrique d'amasser les fonds nécessaires à une plus grande construction. 
Le 11 juin : Arrivée de monsieur le Chanoine François Boulay, ptre Curé de la paroisse Ste-Ursule. Il annonce aux gens réunis en grand nombre chez M. Ovide St-Yves, que le lendemain matin à sept heures, une messe sera dite dans la maison d'école (Paul Lemay), alors située en face de chez monsieur Arthur Gauthier; et qu'aussitôt après commenceront les premiers travaux de construction de la chapelle, au moyen de corvées. 
Les 12 et 13 juin sont employés aux travaux de nivellement de terrain. (Chevaux avec grattoirs ou scrapers). 
Le 14 juin commence le travail de charpente, et le 26 juin, le comble est monté. 
Le presbytère se trouve construit à même la chapelle. Plus tard, on fera de cet espace une sacristie en bas, et une salle 'publique en haut. 
Le 3 décembre, la première messe du dimanche est célébrée dans la chapelle pour le repos de l'âme de Paul Lemay, premier colon du rang du même nom. 
 Dans l'après-midi, le salut du Très Saint Sacrement est chanté par les élèves des 
Soeurs de la Providence de Ste-Ursule. Le Rév. Pierre Boulay est l'officiant. 
En décembre, la mission est desservie par le Rév. Anselme Bourassa, vicaire à Ste- Ursule. Ce dernier arrive le samedi : célèbre les offices du dimanche, et il redit une messe le lundi matin, avant de retourner à SteUrsule. Un chantre, M. Charles Charette l'accompagne régulièrement.

ÉRECTION CANONIQUE 

1917

Le 28 mai, la paroisse est érigée canoniquement par un décret de Mgr Cloutier, en date du 28 du même mois. 
Le 8 juin, Sa Grandeur Mgr F.-X. Cloutier donne la confirmation à cinquante enfants. 
Le 7 juillet, la mission de Ste-Angèle de Grand'Pré est remise officiellement par monsieur le Chanoine François Boulay, curé de Ste-Ursule, au Rév. J.-Adélard Lupien, ancien Vicaire d'Yamachiche, qui prend charge de la nouvelle paroisse et en devient le premier curé. 
3 août - Premier baptême : garçon. Est baptisé Joseph - Roland - Marcel St-Yves, fils de Joseph St-Yves et de Clara Bruneau. 
14 septembre - Premier baptême : fille. Est baptisée Marie - Azilda - Bertha Béland, fille de Arthur Béland et d'Hermine Gerbeau. 
20 juillet - Première sépulture: femme. Mathilda Béland, épouse de Théodore Branchaud.
23 décembre - Première sépulture : homme. Louis St-Yves, époux de Clora Grenier.
27 août - Trois premiers mariages entre: 1)Joseph-Eugène CarIes, fils de Henri Carles et de Hélèna Masse, et Marie-Ange CarIes, fille de Alphonse CarIes et de Elzéma Lambert. 2)Joseph CarIes, fils de Alphonse Carles et de Elzéma Lambert, et Alphonsine Baril, fille de Joseph Baril et de Alphonsine Béland. 3)Arthur Lesage, fils de Joseph Lesage et de Marie-Louise Lacoursière, et Diana Plante, fille de Adélard Plante et de Adéline St-Yves. 
26 septembre - Bénédiction d'une cloche par le Rév. Chan. François Boulay. 
Sermon donné par le Rév. Napoléon Caron, curé d'Yamachiche. 
Fin de décembre, la paroisse compte cinq rangs: Augusta ou Les Fourches, Hunterstown, Paul Lemay ou Grand'Pré, Philibert et New Waterloo. 

1918

Formation du corps de Fabrique.

Le 1er janvier, après la lecture d'une ordonnance de Mgr F.-X. Cloutier, dictée le 24 décembre 1917 au prône et qui prescrivait la formation d'un corps de Fabrique en bonne et due forme, les habitants francs-tenanciers de la paroisse se réunissent et proclament élus par leurs votes unanimes: marguillier en charge : Alphonse Bergeron; deuxième marguillier : Alfred Desrosiers et troisième marguillier : François Lambert. 
Anciens marguilliers non officiels présents: David Béland, Pierre Bergeron, Pierre Baril, ,Jean-Baptiste Leblanc, André Loranger, Adélard Plante et Narcisse St-Onge. 
26 mai - Première retraite prêchée par le Père Barolet c.s.s.r. ;un succès. À cette occasion, on forme la Confrérie du Chemin de la Croix.

1919

30 mars - Résolution adoptée à l'unanimité pour faire finir et peinturer l'intérieur de la chapelle afin qu'elle soit habitable l'hiver.

1920

Bénédiction du Cimetière Ste-Angèle-de-Prémont.

1er juin - Monsieur le Curé Lupien, suivant la règle présente, bénit le cimetière de la paroisse Ste-Angèle-de-Prémont, lequel cimetière comprend 285 pieds de longueur et 185 de largeur. 
1er juin - Première visite pastorale.
Population : 525 personnes. 

1926

Formation de la confrérie du Tiers-Ordre. Population : 638 habitants. 


  Un groupe de paroissiens devant l'église en 1927

1928

Lettre adressée à Mgr Cloutier pour la construction d'un presbytère aux dimensions suivantes: 32 x 36 pieds avec cuisine séparée de 16 x 18 pieds; le tout en bois lambrissé de briques. 
Même année, confection des trottoirs sur les terrains de la Fabrique.

1929

6 Juin - Annexion du rang St-Charles. Population : 682 personnes. 
31 décembre - Nomination à l'unanimité de trois Syndics pour venir en aide au curé et aux marguilliers pour la construction projetée du presbytère. Ce sont messieurs Alphonse Lessard, Xavier Lessard de Waterloo, et Alphonse Bergeron. 

1930

29 mars - La soumission de monsieur Éphrem Grenier est acceptée pour le parachèvement du presbytère, les fondations ayant été terminées l’automne précédent.

1932

Lors de sa visite pastorale, Mgr Comtois déclare que nous possédons un très beau presbytère. 
Population : 635 personnes.

1935

Population : 765 personnes.

1938

Population : 683 personnes.

1939

On rafraichit la peinture intérieure de la chapelle et avec l'argent d'un bazar, on lui pose une nouvelle couverture.

1941

Population : 696 personnes. 
 
 
Intérieure de l'église, 1941 à 1959.

1944

Population :775 personnes. 

1945

Fête-Dieu
fdieu1945.jpg (67868 octets)

1947

Location à la Commission Scolaire de l'emplacement du couvent actuel.(...aujourd'hui démoli) 

1951

20 mai - Restauration générale dans la chapelle-église. On pose un papier-brique à l'extérieur.

seance.jpg (59682 octets)
Une séance au couvent. Première rangée : Soeur Marie-Paul, Mme Lafleur, Mme Bibiane Drouin (mère de l'abbé Camirand), l'abbé Jos.-Édouard Camirand, Éugène Pichette, Joseph Baril, Magnus Leblanc, Gérard St-Yves.

1955

19 juin - La paroisse en liesse fête les vingt-cinq ans de sacerdoce de son curé monsieur l'abbé J.-Edouard Camirand. 

25iemeCami.jpg (100387 octets)

1956

A l'occasion de sa visite pastorale, Mgr Georges-Léon Pelletier suggère à la fabrique de construire une église neuve, et à chacune de ses visites subséquentes, il demandera toujours qu'on fasse la même construction neuve. 

1957

28 décembre - On fête les quarante ans d'existence de la paroisse. Une soirée est organisée au couvent pour amasser des fonds en vue de la construction de la nouvelle église. 

1960

On installe un chauffage central dans la chapelle-église.

1961

21 décembre - Décès de M. l'abbé Camirand, curé de Ste-Angèle. 
26 décembre - Inhumation de
l'abbé Camirand près du grand crucifix dans le cimetière paroissial. 

1965

Réparations du presbytère. Achat d'un carillon électronique, grâce à la générosité des gens et à la vente de billets. A cette occasion, mademoiselle Fernande St-Yves est élue Reine des Cloches. 
28 août - La paroisse marque de façon grandiose les vingt-cinq ans de sacerdoce de M. le Curé Jules Auger. 
Des plans sont dévoilés pour la construction projetée d'une église neuve. 

1967

Fête du cinquantenaire. 

La population en 1967 est de 700 personnes.

- - - - - -

 Maîtres de chapelle (successivement)

Messieurs Ovide St-Yves, Joseph St-Yves, Martial Lessard.

Organistes

Mesdemoiselles Cordiana Bergeron, Cécile Bergeron, Rosa Bergeron, madame  Raoul Baril, mesdemoiselles Thérèse St-Yves, Brigitte St-Yves, Yolande St-Yves, madame Brigitte St-Yves.

Vocations religieuses

Jean-Marie Mongeau, clergé séculier; Marie-Blanche Lessard, soeur du Précieux-Sang ; Rachel St-Yves, soeur de Ste-Croix ; Réjeanne St-Onge, soeur de Ste-Croix ; Gisèle St-Onge, soeur de Ste-Croix ; Louiselle Dupuis, soeur Servante du St-Coeur-de-Marie ; Ghislaine Dupuis, soeur Servante du St-Coeur-de-Marie; Pierrette Lacoursière, Oblate Missionnaire de Marie-Immaculée ; Marie-Louise Pichette, soeur de la Providence.

- - - - -

1992

    Soixante-quinzième
de la paroisse et inauguration de la nouvelle église.

 
  eglis1992.jpg (108862 octets)

egli1992.jpg (87555 octets)

accueil.jpg (118622 octets)

 

Retour
à Ste-Angèle-de-Prémont

ou

Acceuil Menu Généalogie Ancêtres Les Leblanc
Autres Leblanc De Daniel à ... Martaizé Sur la terre... La vie en Acadie
La déportation Les acadiens ... Évangéline Documents Devant notaire
Étienne de Lessart Histoire des Farriers Histo. des Far. (suite) Ton Arbre Album
Ste-Angèle-de-P. Séminaire St-J. Journal des Fin. Les prénoms La langue de ...
Liens